top of page
  • lgodbout2

QUE VOULONS-NOUS VOIR EN ATHLÉTISME À MONTRÉAL?


Crédit photo: Antoine Saito


Montréal, le 4 juillet 2024 - Quatre jours après la dernière journée des Essais olympiques Bell d’Athlétisme Canada, il nous semble maintenant approprié d'aborder la question de l'avenir de La Classique d'athlétisme de Montréal.


Après le succès retentissant des Essais olympiques auprès des spectateurs, des athlètes participants et des médias, il faut se poser la question; comment poursuivre sur cette belle lancée et continuer à recevoir les athlètes canadiens et internationaux au moins une fois par année à Montréal?


Montréal ne recevra pas les Essais olympiques canadiens ou les championnats nationaux en permanence ni même en continuité. Les deux prochaines éditions des championnats canadiens seront tenues Ottawa. Pour la suite, Athlétisme Canada choisira des sites selon les candidatures reçues.


À Montréal, nous avons l’occasion de poursuivre sur cette belle lancée en priorisant au moins un meeting d’athlétisme de haut niveau par année en sol québécois. On a vu à quel point les athlètes québécois peuvent être motivés par cette opportunité qui leur est offerte dans une rencontre internationale lors des dernières éditions de La Classique d’athlétisme de Montréal.


Malgré les sérieux pépins qui nous ont forcé à changer le site des épreuves de piste de La Classique à 24 heures d'avis, nous avons livré une belle compétition aux athlètes étrangers et canadiens en visite à Montréal. Ce virage de dernière minute a mis notre résilience à l'épreuve alors que les athlètes, les bénévoles et les officiels ont bien répondu à notre appel.


Peu importe qui en sera l’organisateur, il est de notre responsabilité envers les athlètes de chez nous de maintenir cet événement au calendrier national et international.


Il est également prioritaire de mettre en place un comité permanent qui pourra assurer la recherche d’un commanditaire en titre afin de conserver le label Bronze du World Athletics Continental Tour au cours des prochaines années. Une des conditions de maintien de ce label est d’offrir un minimum équivalent à 25 000$ USD au total en bourses. Une fois ce label obtenu, les athlètes sont beaucoup plus réceptifs et intéressés à participer à La Classique.

 

La chose n’est pas aussi simple qu’elle semble. Dans certains cercles, ce montant peut apparaître bien modeste. Malgré les succès internationaux du Canada, la recherche de commandites et de partenaires financiers n’est pas une sinécure dans notre sport. Demandez aux athlètes qui pourront en témoigner autant que les organisateurs.


Avec le soutien d’Athlétisme Québec, Athlétisme Canada, mais aussi des programmes de soutien aux événements sportifs du gouvernement du Québec et de la Ville de Montréal en complément de la commandite privée, nous pouvons y arriver! Quand on y regarde de près, la commandite d'un événement comme La Classique demeure une aubaine.


S’il nous tient vraiment à coeur de voir nos athlètes à la poursuite du rêve olympique ou de participations aux championnats du monde et à la représentation internationale, ce sera au cours de tout le prochain cycle olympique qu’il faudra s’engager et non seulement en année de sélection olympique.


Notre représentation québécoise olympique est en hausse et nous pouvons faire encore mieux à Los Angeles en 2028 en soutenant une Classique d’athlétisme de Montréal forte et recherchée par les athlètes canadiens et internationaux.


Les programmes actuellement en place pour la poursuite des objectifs en développement de la participation dans toutes les régions du Québec nous permet de croire à un avenir encore plus reluisant pour l'athlétisme québécois.


Mais ce travail de développement à la base doit aussi être accompagné d’un soutien à notre haut niveau. Le moment est donc plus que propice pour affirmer votre soutien envers les prochaines éditions de La Classique d’athlétisme de Montréal.

 

Laurent Godbout

Président fondateur

La Classique d’athlétisme de Montréal

119 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page